Soins cheveux

Shampooing végétal : un lavage par semaine, la solution anti cheveux gras ? #2

by Floriane / 7 mois ago

Il y a deux semaines dans mon article, je vous parlais du « défi » que je me suis lancé, c’est à dire ne faire qu’un shampooing végétal par semaine pour voir si mes cheveux s’en portent mieux et surtout si ils regraissent moins vite que d’habitude. Mes deux premières semaines n’ont pas été terribles étant donné que j’avais rajouté à mon shampooing de l’huile végétale qui a carrément rendu mes cheveux poisseux. Du coup, exit les huiles, et place à une formulation plus simple, composée essentiellement de poudre.

La poudre utilisée pour mes deux premiers shampooings était le shikakai, que j’ai trouvé pas mal, il fait les cheveux doux et un beau volume. Pour mon troisième shampooing végétal, j’ai carrément changé de poudre, pour voir laquelle me correspond le mieux.

Troisième shampooing :

  • 35 ml d’eau bouillante
  • 3 cuillères à soupe de rhassoul (nettoyant et dégraissant doux)
  • 1 cuillère à café de Kachur Sughandi (fortifie, embellit et stimule la pousse)

Mon avis

J’adore le rhassoul, au niveau du lavage, il est impeccable, j’ai l’impression qu’il « mousse un peu », ce qui rend l’application facile et franchement les cheveux en ressortent doux, propres et volumineux donc celle-ci est adoptée pour de futurs shampooings. Mes cheveux ont commencé à graisser à partir du 4ème jour (ce qui me concernant n’est pas si mal). les trois jours qu’il reste, j’utilise des shampooings secs pour assainir le cuir chevelu.

shampooing végétal

Pour le shampooing végétal de cette semaine, j’ai carrément changé de recette et de poudre.

Quatrième shampooing

  • 35 ml d’eau bouillante
  • 7,5 g de poudre de Nagarmotha (purifiante et apaisante)
  • 7,5 g de poudre de Reetha (assainit et nettoie)
  • 2,5 g de poudre d’ortie piquante (tonifie et lutte contre la chute des cheveux)
  • 15 gouttes d’HE de romarin à cinéole (revitalisante)

Mon avis

Moins facile que le rhassoul, ce mélange était tout aussi efficace au niveau du lavage. Pareil, ils ont commencé à regraisser (bon ce verbe n’existe pas, il est toujours souligner d’une vague rouge mais je ne sais pas comment dire autrement) au  bout de quatre jours.

Pour un avis général, j’ai pris goût aux shampooing végétaux, il apporte plus de force et de volume à mes cheveux et pour le coup, ils sont moins cassants. Je ne sais pas si j’arriverais à dépasser mes 4 jours de cheveux propres mais je vais tester de nouveaux mélanges pour voir ce que ça donne.

Et toujours, attention si vous faites des shampooings végétaux de ne pas utiliser des ustensiles en métal, ceux-ci ne font pas bon ménage.

Et vous vous faites des shampooings végétaux, quelle est votre poudre chouchou de tous les temps?

 

Ps : il faut que je vous parle d’un super livre qui parle de poudres végétales, pour la coloration ou pas, franchement il est top et m’aide beaucoup.

Floriane

Adepte des produits bio, de mode éthique et de bien-être, j'aime partager mes chouettes découvertes.

Vous pourriez aimer aussi

4 comments on “Shampooing végétal : un lavage par semaine, la solution anti cheveux gras ? #2

  1. MERCI pour cet article.
    J’ai 2 petites questions.
    J’ai lu que certaines personnes mélangeaient leur rhassoul avec de l’eau tiède.
    Tu mouilles tes cheveux avant d’appliquer ton rhassoul?
    MERCI
    Belle journée
    Muriel

    • Tu peux reprendre le premier article que j’avais écrit dessus si tu veux, j’explique le procédé. Je mets 35 ml d’eau bouillante, après au niveau de l’eau à toi de voir si tu préfères plus liquide ou pas.
      Et je mouille les cheveux avant de l’appliquer.

  2. Hello,

    Super article et bravo pour avoir déjà tenue deux semaines avec deux shampoings seulement ! J’essaye d’intégrer petit à petit le shampoing aux poudres dans ma routine, pour l’instant une fois par mois, parfois plus si j’ai le temps. Pour l’instant j’utilise la poudre de Sidr, poudre de guimauve et Brahmi. Je vais bientôt tester la poudre d’Amla et d’ortie également ! En tout cas tu m’as donné envie d’essayer le rhassoul car la poudre de Sidr n’est vraiment pas simple à rincer je trouve 🙂

    Bises
    Justine – What What

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.